S'installer: bien définir son projet

          Lorsque je souhaite m'installer en agriculture, je dois cerner l'ensemble des facettes de mon projet.

La première chose à noter est que la profession d'agriculteur (tout comme celle de pharmacien par exemple) est une profession réglementée. 

Ainsi, pour pouvoir s'installer en agriculture, il est nécessaire de disposer d'un diplôme donnant "la capacité professionnelle agricole". L'ensemble des diplômes donnant la capacité professionnelle agricole est listé par l'arrêté ministériel du 29 octobre 2012 que vous pouvez retrouver ici.

Deuxième point et pas des moindres, il va me falloir trouver du foncier. Pour se faire, vous avez le choix.

Juridiquement, vous pouvez acheter, vous pouver louer, ou encore vous faire prêter un terrain.

La SAFER a pour but de vous aider à trouver votre terrain, vous pouvez donc faire appel à ses services.
Ou vous pouvez tenter de trouver votre foncier par tout autre moyen et notamment en postant ici gratuitement une annonce

Le troisième point va devenir plus subjectif et porte sur le contenu de votre projet. Dans quoi souhaitez vous vous lancer? La canne? Le maraichage? l'élevage? Les PAPAM?

Une fois cet élément déterminé, il va vous falloir évaluer sa faisabilité.

Faisabilité technique tout d'abord : de quoi avez vous besoin pour réaliser votre projet ?
A ce moment, il sera peut-être nécessaire de vous rapprocher d'un technicien agricole pouvant vous apporter son expertise. On pensera notamment aux techniciens de la Chambre d'Agriculture qui pourront vous aider à appréhender l'ensemble du volet technique de votre projet.

Faisabilité réglementaire ensuite : mon exploitation répondra-t-elle à la réglementation en vigueur dans le domaine où je souhaite me lancer ?

Faisabilité économique enfin : combien cela va-t-il me couter? Ai-je suffisamment de fonds propres ou dois-je avoir recours à un prêt bancaire?
Concernant ce point précis, et si vous le souhaitez, il vous faudra prendre votre baton de pèlerin afin de vérifier si vous n'êtes pas éligible à certaines aides.

On pourra notamment citer la DJA (Dotation Jeunes Agriculteurs), qui a vocation à aider l'installation de jeunes agriculteurs de moins de 40 ans. Il vous faudra ici prendre contact avec le Point Accueil Installation de votre région, renseignez vous auprès de votre Chambre d'Agriculture (voir notre rubrique contacts).

Ou on pourra également citer d'autres aides, telles que les aides attribuées par le Conseil Départemental. Le guide des aides du Conseil Général est téléchargeable sur ce lien.

Enfin, vous aurez à choisir juridiquement sous quel statut vous souhaitez exercer votre activité? En société ou en individuel? Pesez les avantages et les inconvénients de chaque statut ainsi que ses conséquences. Nous vous apportons toutes les réponses à ces questions ici.

 

LJJ

 



AFDR Ile de la Réunion / Tous droits réservés